Restauration de l’escalier dans la tour de la cour des chevaux et restauration du perron de la cour d’honneur

DJI_0022

Faire un don

0% financés
  • 0€ Récoltés
  • 11.919€ Objectif
  • 119.190€ Montant total des travaux

Château de Sambucy

MONUMENT

Le château de Sambucy, élément majeur du patrimoine aveyronnais et millavois, a été élevé dans la deuxième partie du XVII°s par le maître des eaux et forêts en Quercy-Rouergue, Jacques Duchêne, en bordure des anciennes fortifications. Il est alors bâti hors les murs, échappant aux ruelles étroites et encombrées de la ville. Commencé dans les années 1672, il est achevé vers 1679, le château est construit en pierres de tailles entre cour et jardin sur un plan composé en U, comprenant un corps de logis et deux ailes en retour.  La création d’un jardin à la française équipé d’un bassin agrémenté de jets d’eau (restaurés entre 1996 et 1999) fait immédiatement suite à l’achèvement des travaux, donnant un caractère remarquable à l’édifice qui tranche par son caractère classique avec les architectures fortifiées alors en vigueur dans le pays. Les couvertures sont en lauzes de schiste et des communs sont aussi créés.

La famille Sambucy de Sorgue l’acquiert assez rapidement, par le mariage de la petite fille de Jacques Duchêne avec Marc-Antoine de Sambucy, alors avocat au parlement de Toulouse.

D’importants travaux sont ensuite réalisés en 1787, avec les extensions des ailes et notamment l’adjonction du dôme sommital couvrant le corps de logis principal et ses décorations intérieures, d’inspiration italianisante (v. 1789). Ces décors intérieurs sont constitués de nombreuses peintures murales à motifs mythologiques et de gypseries remarquables.

Enfin au XIXe siècle le château s’agrandit : les ailes latérales sont surélevées et une orangerie est édifiée en 1853, par l’architecte départemental Boissonnade. Le jardin est remis au goût du jour et remodelé autour d’une grande pièce d’eau aux contours courbes.

La famille Sambucy de Sorgue est toujours propriétaire du château et de ses jardins.

photo

PROJET

Le château est dans la famille depuis sa construction, puisque le propriétaire actuel est le descendant direct du bâtisseur ce qui en fait un caractère remarquable en soi. En outre, le château est aujourd’hui complètement intégré à la ville de Millau dont il est le principal monument patrimonial. Le domaine est un lieu vivant intégré dans son temps.

Les atouts qu’il possède ainsi que la volonté de promouvoir les richesses patrimoniales et culturelles du sud-Aveyron motivent à investir dans le développement d’activités culturelles et économiques et donnent une voie de préservation de ce trésor familial.

Plus particulièrement les valeurs portées dans les projets de développement sont la culture et les arts, la transmission aux jeunes générations, la beauté des espaces naturels cultivés.  Ainsi chaque saison touristique les jardins et les intérieurs sont ouverts à la visite, des spectacles (concert, festival ou arts vivants) sont donnés et des associations organisent leurs événements d’été.

Les jardins sont entièrement accessibles aux personnes handicapées, les intérieurs partiellement.

Le propriétaire, est attentif à l’accès à tous à ce lieu patrimonial.

Salon de Diane _6

TRAVAUX

Les travaux objets de la présente tranche de restauration se déclinent en 2 lots. Ces travaux s’inscrivent dans une campagne globale de restauration de la structure de la maison rendus nécessaires par l’usure du temps et de violentes intempéries subies lors des dernières années. Cette tranche a démarré en 2021 et doit s’achever en 2023.

  • La consolidation et la restauration de l’escalier de la tour d’angle sur la cour des chevaux

La cage d’escalier et les volées présentent des fissures plus ou moins importantes provoquées par une défaillance des fondations traversées par un égout.

Le projet consiste à réaliser une reprise en sous-œuvre de ces fondations et de faire un assainissement et une évacuation des eaux afin de supprimer les causes de l’affaissement constaté.

Les maçonneries en élévation seront également renforcées par des agrafes disposées au droit des fissures ainsi que par deux chaînages en rond d’inox engravés à l’extérieur des murs et recouverts par l’enduit de façade refait.

Escalier

  • La restauration du perron de la cour d’honneur

L’emmarchement du perron et son dallage en pierre sont aujourd’hui très affaissés et désorganisés.

Cet espace est devenu impraticable et dangereux pour les usagers de la demeure.  Les nombreuses infiltrations par les joints disloqués du dallage sont à l’origine d’une altération du remblai soutenu par l’emmarchement et ses murs d’échiffre. Le remblai gorgé d’eau a généré des poussées sur les maçonneries de soutènement dépourvues de tout exutoire. Par ailleurs, les infiltrations entretiennent une humidité en pied des murs de façade.

Les travaux projetés consistent déposer les marches et dalles de pierre après en avoir effectué le relevé et le calepinage, puis à purger les remblais terreux pour les remplacer par un remblai technique de granulats incompressibles. Une forme support épaisse en béton de chaux constituera un nouveau support pour reposer les marches et les dalles abondées de quelques éléments de complément.

Une partie des maçonneries des murs d’échiffre trop déversée sera aussi déposée et reposée.

Un enduit au mortier de chaux sera également réalisé sur le soubassement des maçonneries dégagées avant leur remblaiement de manière à assainir les pieds de murs entourant le perron.

En attendant l’exécution de ces travaux, un jointoiement provisoire du dallage a été réalisé au mortier de chaux.

Perron

QUI SOMMES-NOUS

Chaque génération doit prendre à son tour le flambeau, se montrer à la hauteur des anciens nous ayant précédés, et transmettre par la suite à la génération suivante. Aujourd’hui c’est à notre tour de pérenniser ce patrimoine local et familial. Alors que ces dernières décennies les tendances étaient au nomadisme et à la société liquide, la crise récente a montré qu’être arrimé dans une lignée, un territoire, un patrimoine est une chance et permet de surmonter les épreuves. Fiers de ce patrimoine, il reste fidèle à sa vocation d’être un lieu vivant, familial et convivial, ouvert à ceux qui souhaitent aider à sa préservation et son embellissement.

Concert

CONTREPARTIES

Tout mécène a en contrepartie un accès aux lieux pour organiser un ou plusieurs événements d’entreprise ou privé en proportion du mécénat.

 

ILS NOUS SOUTIENNENT

Le château de Sambucy a aujourd’hui le soutien de la DRAC Occitanie à travers l’UDAP de l’Aveyron et le CRMH Occitanie.

DRAC

Le Conseil Départemental de l’Aveyron par sa politique patrimoniale est un soutien régulier.

Aveyron

La communauté de communes du pays de Millau opère les visites touristiques du château.

Enfin la Fondation Mérimée, et notamment la French Heritage Society ont apporté leur soutien au projet en cours.

LOGO_FondationMerimee_RVB FHS

Enfin, par mécénat, des PME soutiennent les travaux.

Faire un don

Entrez le montant du don

Faire un don

Partager la campagne

Spread the word about this campaign by sharing this widget. Copy the snippet of HTML code below and paste it on your blog, website or anywhere else on the web.

Code à copier

<iframe src="https://mecenatmh.fr/campaigns/chateau-de-sambucy/?widget=1" width="275px" height="480px" frameborder="0" scrolling="no" /></iframe>