Réalisation de travaux de mise en sécurité et réalisation d’étude

P1020717

Faire un don

2% financés
  • 250€ Récoltés
  • 15.000€ Objectif
  • 37.506€ Montant total des travaux

Château de Marcillac

MONUMENT

Situé dans le département du Lot (46), au cœur du Quercy Blanc, le château de Marcillac se dresse sur un éperon rocheux surplombant la vallée du Lendou.

Le château médiéval, édifié par la famille de Lard aux alentours de l’an 1300, puis remanié après la guerre de Cent ans, est un grand quadrilatère aux angles flanqués de tours carrées dont les corps de logis entourent une cour intérieure dotée d’un puits.

Le château, implanté stratégiquement à la pointe d’un plateau, est précédé au nord d’une large esplanade sur le côté de laquelle est située une chapelle construite à la fin du XVe siècle. A l’intérieur de celle-ci, couverte de voûtes sur croisée d’ogives aujourd’hui ruinées, sont conservés des monogrammes de la Vierge et du Christ (MA, JHS), et des culots sculptés de coquilles Saint-Jacques évoquant la route de pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle, qui passe à proximité immédiate du domaine.

En partie arasée sous la Révolution, une haute tour construite en pierres et en briques dans sa partie supérieure fait figure de tour maîtresse et commandait l’entrée dans la cour. Une tour circulaire, dans laquelle est logée un escalier en vis ainsi que des fenêtres à meneaux, a été mise en place à la fin du XVe siècle dans l’édifice par la famille d’Orgueil, détentrice de la seigneurie du XVe au XVIe siècle.

Cette petite forteresse se distingue avant tout par un exceptionnel escalier daté de 1634 et inspiré de la Renaissance qui témoigne d’une phase de travaux entreprise au XVIIe siècle par l’évêque de Mende, Sylvestre de Cruzy. Ici, les motifs empruntés à la Renaissance, pilastres et triglyphes, incrustations de marbre rose et figures, se développent dans le vestibule, sur les arcades et les plafonds des volées droites.

Depuis 1968, le site est le berceau du Festival du Quercy Blanc. Cet édifice est inscrit au titre des Monuments Historiques (façades, toitures, escalier Renaissance) par arrêté en date du 7 juillet 1977.

Aujourd’hui, suite à de multiples dégradations (intempéries, incendie survenu dans l’Aile Ouest en 2018), l’ensemble du château est affecté par d’importants désordres qui en menacent la pérennité, et plus particulièrement l’escalier Renaissance et le donjon qui présentent un état préoccupant.

Escalier 1(1)

Sources :

  • Eléments adaptés de Valérie Rousset, site du Patrimoine du Lot
  • « Château de Marcillac », notice n°PA00095239, base Mérimée, ministère français de la Culture
  • Fiche portail Patrimoine du Lot – CG 46

PROJET

Ce projet de préservation et de valorisation du site du Château de Marcillac s’établit selon une frise du temps articulée en trois principaux temps ou enjeux, résumés par le tryptique « sauvegarder / restaurer / valoriser » :

  • Enjeu n°1 : sauvegarder le bâti existant (parties protégées et bon protégées). Cela passe à la fois par des travaux de mise hors d’eau des parties encore couvertes, de protection des arases de murs et des pignons de l’édifice, d’étaiement des parties les plus vulnérables (charpente, escalier, etc.) mais aussi par des travaux réguliers de débroussaillage et élagage autour des différents bâtiments (château, chapelle, granges attenantes). Cette étape, prioritaire et structurante, comprendra en 2022 la réalisation des travaux d’urgence et d’une étude préalable (voir détails ci-dessous) et pourra être amenée à durer jusqu’en 2025 (entretiens ciblés, débroussaillage curatif autour des bâtiments, etc.).
  • Enjeu n°2 : basée notamment sur les recommandations issues de l’étude préalable mais aussi sur le niveau de mobilisation des partenaires et mécènes autour du projet, cette étape visera à progressivement restaurer le site (patrimoine bâti et abords paysagers). Cette étape devrait durer à minima une dizaine d’années.
  • Enjeu n°3 : l’ambition est ici de valoriser le lieu et pourra dès lors être amorcée en parallèle des deux étapes décrites ci-dessus. La valorisation peut en effet s’entendre comme le fait de proposer des visites du lieu, même si celui-ci est encore en travaux, mais aussi de bien définir la vocation à terme de ce site et de faire en sorte qu’elle soit le plus en phase avec les enjeux contemporains, que ce soit en termes d’ouverture au public, d’utilisation en termes de lieu culturel, d’espace de préservation de la biodiversité, d’accueil de publics spécifiques (vocation sociale), etc.

Ce projet, pour se concrétiser, doit sur chacune de ses étapes recevoir le concours et le soutien de différents acteurs (collectivités, services de l’Etat, entreprises, particuliers, associations, etc.). Il est d’ores et déjà soutenu et accompagné par la DRAC Occitanie, le Département du Lot, la Région Occitanie, et envisage donc de mobiliser également des dons et mécénats, grâce à la mise en place d’une convention partenariale avec la Demeure Historique (Association nationale fondée en 1924 et reconnue d’utilité publique depuis 1965, bénéficiant de l’agrément du ministère du Budget lui permettant de recevoir du mécénat affecté pour ce site).

TRAVAUX

Tel que mentionné précédemment, l’enjeu prioritaire à ce stade est de sauvegarder le bâti existant, actuellement dans un état préoccupant (nombreux désordres observés sur les toitures restantes, éboulements de murs, dégâts suite à un incendie survenu en 2018 dans l’aile Ouest, abords très encombrés par des broussailles, etc.).

Dans ce cadre, la priorité sur l’année 2022 est d’engager les travaux suivants avec des artisans et architecte spécialisés:

1. Engager une campagne de débroussaillage « curatif » autour des différents bâtiments constitutifs du site (château, chapelle, granges)

20220217_163615

Périodes de travaux envisagées sur le 1er et le 4ème trimestre 2022, puis reconduite en 2023 et 2024

2. Réaliser des travaux d’urgence de mise en sécurité et de mise hors d’eau de l’Aile Sud et Ouest (comprenant l’étaiement de l’Escalier Renaissance et des éléments adjacents, l’étrésillonnement des baies cotés Est, le délardage de sablières et de faitages, l’occultation temporaire par voliges de certaines ouvertures, la pose de bâches sur des murs découverts)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Période de travaux envisagée sur le 1er semestre 2022

3. Réaliser une étude préalable / diagnostic sanitaire détaillé de l’édifice (relevés, métrés, en plan et en élévations, avec orthophotos) afin d’identifier précisément les désordres qui l’affectent, de définir et de prioriser les actions à mener pour sa confortation, d’établir un chiffrage et un phasage des travaux ultérieurs. Un premier dossier sera ainsi mis en forme afin de solliciter l’avis des services culturels de l’Etat en vue du dépôt ultérieur des demandes d’autorisation et de subventions.

Période de travaux envisagée d’avril à septembre 2022

20220219_165740

QUI SOMMES-NOUS

Dans la continuité de mes grands-parents qui y ont fondé le Festival de musique du Quercy Blanc en 1968 et consacré des dizaines d’années à le valoriser à travers ce projet culturel, nous avons tenté au mieux de consacrer du temps et de l’énergie avec nos amis et notre famille pour poursuivre cette œuvre et tenter de maintenir en l’état le château et son domaine.

A partir de cette année 2022, je souhaite donner un nouvel élan à ce projet de sauvegarde, de restauration et de revalorisation de ce lieu magique au sein du Quercy Blanc. Bien conscient de l’immense travail et engagement que cela représente, je souhaite donc accentuer cette approche collective en mobilisant des partenaires publics et privés. Je souhaite aussi mettre ce lieu au service d’un véritable projet de territoire, en le rendant le plus cohérent possible avec les grands enjeux actuels, afin que ce site puisse à la fois rester un espace sanctuaire pour la biodiversité, de préservation du patrimoine historique et de projets culturels mais aussi être pourvoyeur et support à de nouvelles activités, certaines pouvant avoir des externalités positives au point de vue social.

ILS NOUS SOUTIENNENT

Ce projet est soutenu et accompagné par :

  • la DRAC Occitanie
  • le Département du Lot
  • la Région Occitanie

Pour se concrétiser, ce projet nécessite aussi la mobilisation de dons et mécénats (défiscalisables), par des particuliers et/ou des entreprises. Pour cela, ces derniers pourront s’appuyer sur la convention partenariale mise en place avec la Demeure Historique (association nationale fondée en 1924 et reconnue d’utilité publique depuis 1965, la Demeure Historique a obtenu depuis 2008 l’agrément du ministère du Budget lui permettant de recevoir du mécénat affecté à la restauration et la mise en valeur des monuments historiques privés en numéraire, en compétence ou en nature).

Logo Ministère de la Culture Occitanie Lot LOGO_DemeureHistorique_RVB

Faire un don

Entrez le montant du don

Faire un don

Partager la campagne

Spread the word about this campaign by sharing this widget. Copy the snippet of HTML code below and paste it on your blog, website or anywhere else on the web.

Code à copier

<iframe src="https://mecenatmh.fr/campaigns/chateau-de-marcillac/?widget=1" width="275px" height="480px" frameborder="0" scrolling="no" /></iframe>