Restauration du Colombier du Château de Villesavin.

Château de Villesavin

Faire un don

61% financés
  • 25.000€ Récoltés
  • 41.000€ Objectif
  • 75.428€ Montant total des travaux

Château de Villesavin

Bref historique

La construction du château de Villesavin débute vers la fin 1526 et s’achève vers 1537 par Jean le Breton, secrétaire des finances du roi François 1er et administrateur du Comté de Blois alors chargé de la conduite et des paiements des importants travaux du Château de Chambord.

Image3En cinq siècles, le château de Villesavin a connu de nombreux propriétaires avant d’être acquis en 1937 par la famille de Sparre. Après avoir connu une longue période d’abandon, c’est en 1954 que les parents des actuels propriétaires décident de redonner vie à ce monument d’exception. Ils s’y installent et s’attachent dans un premier temps à le dégager de la végétation qui l’envahit, pour ensuite procéder à la réalisation de travaux sur les parties classées. A leur décès, en 1993, Lars et sa femme Véronique de Sparre héritent de la propriété et poursuivent l’oeuvre engagée par leurs aïeuls. L’objectif est alors de redonner à Villesavin sa splendeur d’en temps, telle que décrite par Bernier avec « ses toitures de plomb aux soleils d’Or et ses vitres de cristal bordées des armes des seigneurs de la Cour et des métamorphoses d’Ovide et entouré de son admirable parc et des premiers jardins italiens de France ».

Étendue de la protection

Inscrit le 05/10/1928 : Le château, y compris  les plafonds de la chapelle et la vasque de la Cour d’Honneur.

Classé le 10/07/1959: les façades et les toitures du corps central et des deux pavillons flanquant celui-ci à l’Est et à l’Ouest; l’escalier principal qui se trouve à l’intérieur du corps central; le pavillon Est, situé à l’entrée de la Cour d’Honneur et abritant la chapelle (extérieurs et inérieurs); les façades et les toitures du Pavillon Ouest, situé à l’entrée de la Cour d’Honneur; les façades et les toitures de l’aile qui relie les deux pavillons Ouest; le mur fermant la Cour d’Honneur à l’Est.

Travaux

Le Château de Villesavin fait l’objet d’un important programme de restauration depuis 17 ans.

  • En 2000 : la restauration d’une partie des communs permet d’abriter le musée du mariage.
  • En 2004 : restauration du campanile et d’une partie de la toiture.
  • De 2009 à 2013 : restauration de l’ensemble des peintures qui ornent la Chapelle.

 

Image2

Nous recherchons actuellement des fonds pour la restauration du Colombier.

Le Colombier du château de Villesavin est situé sur la façade sud du château, et composé de 1495 cases ou boulins. Il abritait environ 3000 colombes installées par couple dans chaque boulin. Le colombier de Villesavin est un colombier à pied, c’est à dire dont les boulins descendent jusqu’au sol. Il prend la forme d’une tour ronde.

Les projets de travaux visent la toiture en ardoises ainsi que la corniche:

  • Les maçonneries et particulièrement les enduits et les parties en tuffeau qui sont usés. Il convient de noter que la corniche et les façades de lucarne sont tellement érodées qu’elles ne permettent plus l’étanchéité à l’eau des coeurs de maçonnerie et qu’elles ne jouent plus leur rôle mécanique de support de la charpente. Des éléments de corniche peuvent notamment se détacher à tout moment rendant les abords du colombier dangereux.
  • la couverture n’est plus étanche, mettant la charpente à enrayure de la tour et les maçonneries à la merci d’infiltrations d’eau.
  • Réfection complète des couvertures en ardoises gironnées clouées sur double voligeage croisé en peuplier. Un soin particulier sera accordé aux pénétrations, notamment les noues rondes de raccord des couvertures des lucarnes à la toiture du colombier. Les enfaîteaux des lucarnes seront en terre cuite scellée à « crêtes et embarrures »
  • Inspection visuelle de la charpente après découverture, remplacement éventuel de pièces abîmées par entures.
  • Restauration de l’épi et remise en place sur une jupe en plomb battu.
  • Restauration intégrale des façades de lucarne et de la corniche en Tuffeau de Villentrois.
  • La restauration du bandeau larmier et des enduits peut être différée.
  • Occultation des lucarnes par des volets en bois (selon modèle à définir dans l’étude préalable).

 

Faire un don

Entrez le montant du don

Faire un don

Partager la campagne

Spread the word about this campaign by sharing this widget. Copy the snippet of HTML code below and paste it on your blog, website or anywhere else on the web.

Code à copier

<iframe src="http://mecenatmh.fr/campaigns/chateau-de-villesavin/?widget=1" width="275px" height="480px" frameborder="0" scrolling="no" /></iframe>